Retour
ValBiom, acteur incontournable de la transition

Ces dernières années, ValBiom a participé activement à la création de valeur ajoutée en Wallonie.

La valorisation de biomasse durable s’est accélérée significativement tant dans le domaine de l’énergie que dans celui des matériaux. L’intérêt pour la biométhanisation n’a jamais été aussi important et la commande d’études de préfaisabilité, un nouveau service proposé, va grandissante. En parallèle, l’économie biobasée prend son envol et de nouvelles filières wallonnes vertueuses voient le jour.

Indéniablement, ValBiom est un acteur incontournable de la transition !

Sylvie Decaigny Présidente

Mon fils, 8 ans, me demandait récemment :
« Papa, comment fabrique-t-on l’or ? ».
Je lui ai expliqué que l’or provenait de gisements que nous exploitons. Silence…
« Mais alors, quand il n’y en aura plus… il n’y en aura plus ? » …
« Et bien, non. »

La grande majorité des biens que nous consommons proviennent de ressources finies. Au-delà d’une réflexion nécessaire sur notre mode de consommation et sur l’urgence du recyclage, nous devons anticiper la fatalité de la finitude des ressources. La solution est de transiter vers une économie majoritairement fondée sur des ressources qui se renouvellent dans le temps : l’économie biobasée.

Voilà le challenge du réseau ValBiom.

Bertrand Auquière Directeur

Les 4 piliers de l’économie biobasée, selon ValBiom

Les filières de valorisation de la biomasse doivent être engagées dans des démarches innovantes, permettant de faire émerger des usages nouveaux. Pour soutenir un projet, ValBiom s’assure que son adéquation soit la plus optimale avec ces 4 critères d'appréciation.

Ces 4 piliers ont été identifiés par l’équipe d’INNOVITY dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie pour le développement d’une économie biobasée en Wallonie, avec le groupe de travail Coq vert (GreenWin, ValBiom, AWEX, OEWB, essencia Wallonie).

SUBSTITUTION AU CARBONE FOSSILE En réponse au défi climatique et/ou à la dépendance aux ressources non renouvelables 1. INNOVATION DANS LES PRODUITS, PROCÉDÉS, FONCTIONNALITÉS ET/OU APPLICATIONS 2. INTÉGRATION LOCALE DES FILIÈRES 3. CRÉATION D’UNE NOUVELLE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE Notamment dans une logique d’économie circulaire 4.